Vers une augmentation des cybermenaces en 2022 ?

Images Les cybermenaces en 2022

L'entreprise britannique SOPHOS, spécialisé en cybersécurité, a publié un rapport qui dresse le panorama des futures cybermenaces pour 2022. Bien évidement, les ransomwares (logiciels de rançons) vont continuer à se développer car ils utilisent de nouvelles méthodes, permettant à n'importe qui des les utiliser.

 Le Ransomware as a Service (RaaS) en pleine expansion

Ce modèle d'attaque va continuer à se développer car il permet à n'importe qui sans être forcément un hacker chevronné, de lancer une attaque en utilisant un service. Il y a encore 1 an en arrière, le ransomware était la spécialité de groupes de cybercriminels, qui développaient eux même leur propres virus. Maintenant, il suffit de s'abonner à un service pour lancer une attaque.

79% des cyberattaques sont des ransomwares

 Comme nous l'avons exposé ci-dessus, ce nouveau mode d'attaque permet inévitablement au ransomware de s'imposer dans le paysage des cybermenaces.

Quelques groupes de hackers vraiment spécialisés s'occupent de créer le code malveillant. Les attaques sont alors lancées par les abonnés du service, charge à eux de trouver leurs victimes et de franchir le réseau. Mais nous savons que le type d'attaque est souvent la même : un mail frauduleux bien rédigé qui va contenir le virus en pièce jointe ou un lien pour le télécharger, sera envoyé à la cible. S'il est ouvert, c'est le début d'une spirale infernale pour l'entreprise qui sera la nouvelle victime d'un logiciel de rançon.

Pourquoi les hackers utilisent le Bitcoin ?

  Si vous êtes victime d'un logiciel de rançon, vous allez certainement vous poser la question suivante : faut-il payer la rançon ? Si je paye, est-ce que je peux annuler mon virement ?

Les hackers utilisent le Bitcoin et les autres cryptomonnaies  pour se faire payer tout simple car cette technologie empêche justement l'annulation d'un paiement.

Quelles solutions contre les cybermenaces ?

Il existe bien évidement différents solutions performantes ou non, mais une solution doit s'adapter à votre système d'information, et bien souvent, une seule solution ne suffit pas.

La meilleure solution reste la prévention qui passe par la formation du personnel des entreprises aux cybermenaces.

Demandez notre newsletter

Soyez informé sur les derniers virus en cours de circulation, les malwares , etc... pour vous protoger plus efficacement.
Nous vous proposerons également l'actualité sur les derniers outils à la mode.